100 ans pour la chaine de montage de Ford!!ford_official_logoEn octobre 1913, les ingénieurs d’Henry Ford ont révolutionnés la manière de fabriquer les voitures! La nouvelle façon de travailler sera dorénavant en ligne et on se divise les tâches… Une manière de faire qui est venue révolutionner l’industrie, faisant baisser les coûts de production et entrer notre monde dans l’ère de la consommation de masse.Diviser les gestes accomplis par les ouvrier a non seulement réussi à faire baisser les coûts de production, et par le fait même rendre possible l’achat d’une voiture à presque toutes les bourses.  L’héritage de connaissances de Henry Ford perdure encore aujourd’hui. La preuve est que rares sont les industries à ne pas s’être converties au travail à la chaîne…

Incroyable…

Le  Modèle T est la première voiture à être entièrement construite sur une chaine de montage! Tirée par un treuil le long d’une corde dans l’usine d’Highland Park aux États-Unis, la voiture  »venait » pour la première fois aux 140 ouvriers impliqués dans la tâche. La voiture prenait forme au fur et à mesure qu’elle progressait le long de la ligne.

Visionnez cette vidéo tournée dans l’usine de Ford au tout début!

Avec le lancement de son modèle T, Henry Ford avait déjà substantiellement réduit les coûts grâce à la rationalisation de la production, mais le travail à la chaîne lui permit de réduire les frais et d’atteindre un volume de production substantiel qu’il visait depuis ses tout débuts. La nouvelle méthode de travail pouvait maintenant se passer d’ouvriers spécialisés et cela permit au patron de Ford d’engager des employés peu qualifiés et beaucoup moins cher. Le travail devenant répétitif et peu stimulant, le roulement de personnel connut une ascension vertigineuse. Afin de limiter les dégâts d’une telle situation et de manière à maintenir la cadence sur sa ligne de montage, Ford décida de doubler le salaire minimum.

1919-FORD-T

Un visionnaire ce cher Henry Ford

Les employés avait maintenant droit à une paie de cinq dollars par jour et une semaine de 5 jours de travail au lieu de 6.  Ford pariait que ces changements permettrait à ses ouvriers de s’offrir une voiture et qu’ils auraient, grâce à cette journée de repos supplémentaire, tout le loisir de l’utiliser. Notons également que le travail à la chaîne permit au constructeur de faire passer le prix de la Modèle T de 850 à 260 dollars.

Au tout début de Ford, on pouvait produire jusqu’à 100 voitures par jour, puis avec les années on pouvait en compter plus de 1 000 pour une journée. En 1914, les 13 000 ouvriers de la célèbre compagnie produisirent environ 300 000 voitures comparativement à ses 299 concurrents qui tous ensemble ne produisaient pas plus 66 000 véhicules par an.

Toute une révolution pour le monde de l’automobile!! À quand la prochaine… et par qui selon vous?